Accueil‎ > ‎Le lycée‎ > ‎Actualités du Lycée‎ > ‎

Une journée à Polytechnique

publié le 14 déc. 2011 à 00:44 par Aurélie ROBIN
Nous vous rappelons que le Lycée Condorcet est en partenariat actif avec l'école Polytechnique.
A ce jour 5 élèves du Lycée Condorcet ont eu la chance d'être parrainés.
Ce partenariat prend la forme d’un parrainage d’élèves de 1ère et Terminale S par des étudiants de 
Polytechnique. 
Il s’agit d’aide et de conseils de la part de ces étudiants , mais de permettre aussi à nos 
élèves d’accéder à des réseaux auxquels ils n’auraient pas eu accès.

Voici le 1er compte rendu de la première journée "partenariat Polytechnique" par un de nos lycéens parrainé :

"Nous sommes arrivés en début d'après midi au "pavillon" des sciences de Polytech, là où se trouvent plusieurs labos. 
Nous sommes entrés dans le bâtiment principal, doté d'un très grand hall impressionnant avec des statues (généraux de l'armée française de renom ou anciens polytechniciens, ainsi que des mathématiciens, physiciens, chimistes...) ainsi que la devise de l'école inscrite sur le mur ("Pour la patrie, les sciences et la gloire"), nous y avons attendu notre comité d'accueil composé de quelques parrains.
Nous les avons ensuite suivis dans une salle de classe pour assister à une petite conférence  "à quoi servent et peuvent servir les mathématiques", donnée par un professeur de polytech.
 
A la suite de cette conférence les parrains se sont présentés et leurs filleuls ont été désignés.  
Le groupe s'est ensuite séparé en deux pour aller visiter deux autres bâtiments: 

- Le labo d'hydrodynamique (LadHyX) où nous avons vu des machines permettant de soumettre des composants mécaniques à rude épreuve (d'une pièce de voiture jusqu'au blindage d'un tank). Ce labo est aussi doté de microscopes ultra-performants pour aller voir les effets des différents tests jusqu'à des échelles infiniment petites. 

- Le labo de mécanique des solides (LMS) où nous avons assisté à deux exposés :  
* L'étude de la résistance des arbres aux tempêtes en fonction de leurs dimensions ainsi que les tiges de céréales
* Les recherches pour rendre l'eau "non-adhérente" aux  surfaces planes favorisant un phénomène où la goutte se "colle" à la surface de contact, cela en vue, par exemple de rendre les pare-brises de voitures "repoussants" pour la pluie. 
 
Après cela, nous avons quitté le campus pour rentrer sur Montreuil..."


Comments