Accueil‎ > ‎Le lycée‎ > ‎Actualités du Lycée‎ > ‎

Belle soirée astro mardi 11 mars 2014 !

publié le 16 mars 2014 à 02:42 par Thomas Dufour   [ mis à jour : 16 mars 2014 à 12:39 ]
Malgré une légère brume, quelques nuages de haute altitude, un petit vent du nord et une pollution lumineuse amplifiée par la pollution le l'air, la soirée astro de mardi fut une belle réussite !

Entre trente et quarante curieux, petits et grands ont bravé le froid pour venir observer Jupiter et ses satellites ainsi que la Lune. La qualité du ciel ce soir-là n'a pas permis d'observer d'autres objets moins lumineux, comme la Nébuleuse d'Orion. Même la Grande Ourse est restée invisible...

Jupiter et ses satellites galiléens

Jupiter, la plus grosse planète du système solaire, se trouvait ce soir-là à 718 millions de km et brillait très haut dans le ciel. Il était facile de voir son disque et ses deux bandes nuageuses caractéristiques. De fins détails étaient même observables à l'intérieur de ces dernières.

Nous avons même pu détecter le mouvement des satellites galiléens entre le début et la fin soirée. La configuration particulière de Io, Europe et Ganymède permettait en effet de déceler un léger déplacement, comme le montre ces deux images issues du logiciel Stellarium. Leurs révolutions rapides autour de Jupiter (quelques jours seulement) explique pourquoi il est possible de les voir bouger en quelques dizaines de minutes seulement. 
Ces satellites ont une grande importance en Astronomie, tant historique que scientifique. C'est en janvier 1610 que Galilée les découvrit à l'aide de sa lunette. Pensant qu'il s'agissait d'étoiles, il comprit très vite en quelques jours que ces étoiles étaient en fait des satellites tournant autour de Jupiter, comme la Lune le fait autour de la Terre.

Or à cette époque, la théorie héliocentrique de Copernic n'était toujours pas acceptée. Par cette simple observation, Galilée eut la preuve que des corps pouvaient tourner autour d'autres planètes que la Terre. Ci-dessous, voici les premiers dessins que Galilée fit les 7 et 8 janvier 1610.
Ces satellites présentent également un grand intérêt du point de vue scientifique. Ils servent toujours d'objets d'étude lors de leur période d'éclipses car ils permettent d'affiner les théories dynamiques concernant leurs orbites, leurs masses et les effets complexes de la gravité jovienne. Leurs dimensions sont de l'ordre de celles de la Lune ou de Mars.

Les sondes Voyager et Galileo ont permis de les photographier de près (voir photos ci-dessous). Alors que Io est un astre volcanique, Europe est recouvert d'une épaisse croûte de glace sous laquelle existe certainement un océan d'eau liquide. Beaucoup de questions se posent quant à d'hypothétiques traces de vie sur ce satellite et la Nasa songe à y envoyer une sonde.

Retrouvez tous les détails sur l'histoire de ces satellites sur le site de l'institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE).

Crédit : NASA / JPL

La Lune

L'autre événement de la soirée fut l'observation de la Lune. Toujours très impressionnante quand on la découvre pour la première fois au télescope ou même aux jumelles, notre satellite était ce soir-là à 400000 km de la Terre, et présentait une phase gibbeuse ascendante, c'est-à-dire entre le premier quartier et la pleine Lune.

Les deux photos ci-dessous ont été prises à main levée avec de simples smartphones (surtout un...), directement collés à l'oculaire du télescope. Dans celle du bas sont indiqués les noms des principaux reliefs observés.

  Crédit : Akim Younsi (Lycée Condorcet)

  Crédit : Thomas Dufour (Lycée Condorcet)

Si vous souhaitez en savoir plus et observer la richesse du relief lunaire, vous pouvez télécharger l'Atlas virtuel de la lune, remarquable logiciel (gratuit) réalisé par deux passionnés. Devenu une référence dans le milieu astronomique, ce logiciel sert même d'outil de travail pour la préparation de certaines missions lunaires. 

  Crédit : Thomas Dufour (Lycée Condorcet)

Pour conclure, n'oublions pas le troisième événement de cette soirée, l'arrivées des pizzas, gâteaux et boissons que le service cuisine et Mme Huke (Chef cuisine) nous ont gentiment préparés et qui ont obtenu un franc succès ! Nous tenions à les remercier chaleureusement.

Nous tenons également à remercier Mme Mazouz, Proviseur du lycée, l'équipe de direction ainsi que l'équipe de la vie scolaire qui ont tous contribué à ce que cette soirée se déroule dans les meilleures conditions.

Un grand merci également à toutes celles et ceux qui nous ont aidés à installer et ranger le matériel (ils se reconnaîtront...).

Pour conclure, voici ci-dessous quelques photos de la soirée. Afin de les voir plus en détail sur Picasa, il faut posséder un compte ENT condorcet93.fr.

Pour le club astro,
S. Douillard & T. Dufour

 
 
 
 

Diaporama plus détaillé sur Picasa - Condorcet93.fr
Comments